Fanny 20 min. 10 min.

Chirashizushi à l’occidentale

Les sushis étant en vogue depuis une décennie, j’ai testé aussi et ça a été le coup de cœur avec le saumon cru. Bien assaisonné de sauce soja sucrée, salée et un soupçon de wasabi, j’en salive rien qu’à son évocation. J’ai découvert le chirashi bien plus tard. Et là encore, un nouveau coup de foudre ! Ni feuille d’algue au goût parfois trop prononcé, ni bouchées trop grosses où l’on ressemble à un hamster… un bol de sushi « éparpillé » donc, d’où son nom japonais entier chirashizushi. Son coût reste un peu trop élevé et il n’est pas garantie de manger du poisson de qualité dans les sushishops ni même les grandes surfaces. Alors j’ai décidé d’apprendre à le préparer maison et après plusieurs essais quant à la préparation du riz vinaigré, je tiens enfin la bonne recette !

Chirashi avocat saumon - Cuisine japonaise © Recettes d'ici et d'ailleurs

Chirashi avocat saumon – Cuisine japonaise © Recettes d’ici et d’ailleurs

Ingrédients pour 1 bol :

150 g de riz à sushi
200 ml d’eau
 25 ml de vinaigre de riz
 5 g de sucre en poudre
 3 g de sel
 150 à 200 g de saumon cru
1 avocat mûre à point
 1 c. à soupe de sésame blanc
 coriandre fraîche
sauce soja sucré
sauce soja salé
wasabi

  1. Préparer le riz vinaigré : Rincer le riz sous l’eau froide, dans une passoire jusqu’à ce que l’eau de rinçage devienne transparente. Le déposer dans le cuiseur à riz avec l’eau, sans aucun assaisonnement, remettre le couvercle et lancer la cuisson jusqu’à totale absorption de l’eau. Si on n’a pas de rice-cooker, utiliser une casserole à fond épais, et laisser cuire à feu très doux pendant 10 minutes sous couvercle.
  2. Pendant ce temps, préparer l’assaisonnement vinaigré : mélanger le vinaigre de riz, le sucre et le sel et bien mélanger pour diluer totalement les ingrédients ensemble. Quand le riz est cuit et refroidis, verser la sauce vinaigrée dessus et l’incorporer délicatement pour amalgamer le tout. Laisser refroidir totalement sous un torchon pour ne pas qu’il se dessèche.
  3. Préparer le sashimi de saumon : émincer le saumon en tranches fines avec un couteau long bien aiguisé d’un seul côté. L’idéal est d’utiliser un poisson congelé et de le sortir 1h avant la préparation. Ainsi, il sera tranché de façon plus régulière. Le déposer ensuite sur le riz.
  4. Émincer de même l’avocat et le déposer autour ou dessus le saumon. Saupoudrer de sésame blanc et décorer de brins de coriandre fraîche. Réserver 1h ou 2h au frais ou déguster immédiatement.
  5. Au moment de servir, préparer la marinade de soja au wasabi selon ses goûts : plus ou moins de wasabi (attention : ça arrache !) et des sauces soja sucré et salé. Ma sauce à moi : 1 goutte de wasabi bien diluée avec un peu de sauce soja sucrée que je rallonge avec de la salée. Verser le tout sur le bol et savourer…

Remarques :

L’avantage d’utiliser un saumon congelé n’est pas seulement dans la facilité de la préparation mais surtout pour une raison purement sanitaire. Sachant sue les poissons crus peuvent fréquemment contenir des bactéries (la listeria) et des parasites (l’Anikasis) très dangereux pour la santé, car ils subsistent après leur ingestion et se développent dans notre petit corps…., la congélation permet donc de les détruire. Ainsi, il suffit de congeler le poisson avant de le consommer cru, 7 jours à -20°C ou 15 heures à -35°C. Perso, j’utilise le poisson bio de grandes surfaces. Sinon, choisir un poisson extra frais et le congeler chez soi. En aucun cas, contrairement aux idées reçues, les marinades au wasabi ou citron, ne sont pas efficaces contre l’Anikasis.