Fanny 30 min. 20 min.

Laab Moo

Salade de porc haché Laab Moo - Cuisine thaï © par Fanny GRW - Recettes d'ici et d'ailleurs

Salade de porc haché Laab Moo © Recettes d’ici et d’ailleurs

Le laab mo ou salade de porc est un plat traditionnel de la cuisine thaïlandaise. Apprécié pour le mélange des saveurs : viande parfumée, tiède et hachée, riz cru torréfié et croquant, fraîcheur des végétaux (persil, coriandre, menthe, oignons nouveaux, échalotes), l’assaisonnement salé et citronné et le piquant du piment… Une explosion de saveurs pour les papilles !

Ingrédients :

250 g de porc haché
1 l de bouillon de volaille
3 cuillères à soupe de riz jasmin
1/2 bouquet de persil plat
1/2 bouquet de coriandre
30 feuilles de menthe
2 cébettes
1 échalote
1 piment oiseau
1 citron vert
3 cuillères à soupe de sauce nuoc mam
1/2 cuillère à soupe de sucre en poudre

  1. Dans une casserole, porter le bouillon à ébullition et y faire pocher le porc haché jusqu’à réduction du bouillon.
  2. Pendant ce temps, faire torréfier le riz: verser le riz dans une poêle très chaude sur feu vif et le remuant sans cesse. Lorsqu’il commence à dorer, couper le feu et le laisser refroidir. Ensuite, le mettre dans un hachoir électrique ou un mortier pour le réduire en poudre. Mettre de côté.
  3. Éplucher et émincer l’oignon jeune (ou cébette) et l’échalote. Laver et émincer les herbes.
  4. Quand le porc est cuit et a absorbé le bouillon, le mettre dans un wok chaud à feu vif et y ajouter toutes les herbes sauf la menthe, puis la cébette, l’échalote, le piment et la moitié du riz en poudre. Mélanger bien et laissez cuire une à deux minutes sur feu vif.
  5. Pendant ce temps, presser le citron pour en récupérer le jus. Préparer la sauce en mélangeant le jus de citron, le nuoc-mam et le sucre.
  6. Laisser tiédir et dresser le porc dans une assiette. Verser la sauce, mélanger et parsemer du reste de riz et de feuilles de menthe.
  7. Servir tiède, accompagné de riz blanc.

Remarques :

Cette recette se prépare aussi bien avec du poulet ou du bœuf.
Pour le poulet, choisir les cuisses ou avant cuisses pour que se ne soit pas trop sec. (surtout pas les blancs)
Pour le bœuf, il ne faut pas trop le cuire, voire qu’il soit presque cru afin qu’il reste bien tendre et juteux.